fbpx

Je rentre à la maison…

Dans notre monde, beaucoup de personnes ont besoin de définir leur maison comme quelque chose de matériel. Un endroit bien précis avec quatre murs et un toit. Quelque chose de bien palpable qui peut être touché, possédant une adresse bien physique.

Pour énormément d’entre vous, c’est un objectif de vie de posséder ces quatre murs et ce toit et j’en suis bien heureuse pour vous quand vous atteignez votre objectif.

Alors il vous faut décorer ce lieu, le faire à votre image. Construire de vos mains ce cocon précieux où vous pouvez vous ressourcer, vous reposer et accueillir ce que vous aimez et c’est très bien comme ça.

Moi, plus j’avance dans le temps, plus je me rends compte que je n’ai plus cette notion d’appartenance à un lieu précis… Ce port d’attache où tous ceux que j’aime pourraient me trouver.

Aujourd’hui, j’ai la sensation de balader ma maison partout avec moi. Alors ne cherche pas ma maison de façon matérielle, tu ne la trouveras pas… Elle n’est pas de ce monde, elle se trouve ailleurs…

Elle est un endroit immatériel à l’intérieur de moi… Parfois, elle ressemble à un bord de mer, parfois un foret enchanté ou encore une rivière libre qui rien n’arrête. Mais bien souvent elle se trouve sous le ciel étoilé de la nuit lorsque je prie la lune.

J’habille ma maison aux couleurs de mes envies, elle est très changeante. Parfois un matin comme ça et le soir autrement. Je n’ai pas besoin de prendre soin d’elle puisque c’est elle qui s’occupe de moi…

Récemment, j’ai eu l’agréable surprise de comprendre que ma maison pouvait être aussi à l’intérieur du cœur d’autre personne. À l’intérieur de mes enfants, à l’intérieur de mes amis ou à l’intérieur d’un amour…

Ma maison est éphémère, vivante, vibrante… Elle est faite de mes souvenirs, de mes sentiments et de toute mon énergie !!!

Ne cherche pas ma maison, elle ne possède pas d’adresse. Elle n’a pas de mur et l’univers est mon seul toit… Si jamais un jour l’envie te prend de la connaître, donne-moi la main, ferme les yeux et écoute ma voix, je te guiderais à elle…

Quel cadeau magnifique de la vie !!! C’est incroyablement fou de se sentir partout chez soi.

Peu importe où j’irais me balader sur cette planète, je serais partout chez moi, car mon port d’attache se trouve à l’intérieur de moi. Et quand tu m’ouvres ton cœur, ma maison est aussi en toi, pour un court instant certes, mais un instant précieux où nous sommes tous les deux au même endroit.

Ma maison est éphémère, parfois ici, souvent ailleurs… Ne cherche pas ma porte d’entrée, elle ne répond pas à une adresse postale…

Elle est là où mon cœur m’emporte… Si un jour, tu as besoin de me trouver, fais silence autour de toi, écoute mes battements et lance un premier pas, puis un deuxième. Je serais à l’autre bout du chemin, soit au bord de la mer, soit en pleine forêt ou encore sous le ciel de la nuit priant la lune…

Emilie Fourreau – Hypnologue